Pédaler dans les Arbres

La piste « Pédaler dans les Arbres » dans le domaine de Pijnven (Hechtel-Eksel) est un spectaculaire pont cyclable qui vous permet de pédaler entre les cimes des arbres. Avec cette expérience cycliste innovante, le Bosland porte le réseau cyclable du Limbourg à un niveau encore plus élevé en matière de tourisme : c’est devenu le plus grand atout touristique du Limbourg !

 

Cette piste cyclable permet d’accéder en toute sécurité aux hautes sphères. Littéralement, car vous circulez sur un double cercle qui vous emmène jusqu’à la cime des arbres. À 10 mètres du sol. Ici, vous verrez, sentirez et ressentirez la forêt du Bosland comme jamais auparavant. Même après plusieurs tours, l’étonnement est toujours au rendez-vous. Une expérience inoubliable. Également pour les enfants. En pente douce, la piste est également accessible aux cyclistes moins expérimentés. Au départ du centre-ville de Lommel, un itinéraire de 12 km vous emmènera jusqu’à cette expérience cycliste. Cette boucle cycliste de 39 km de long vous ramènera à votre point de départ.

Conseil : depuis le Center Parcs De Vossemeren, vous pouvez effectuer une belle promenade à vélo jusqu’à la piste « Pédaler dans les Arbres ». Une carte cycliste est disponible gratuitement à la réception.

 

Accessibilité

La piste « Pédaler dans les Arbres » est accessible aux cyclistes, randonneurs et personnes en fauteuil roulant du lever au coucher du soleil.

Retour

Info

  • Point de départ : vous pouvez rejoindre l’attraction depuis n’importe quel endroit, mais vous pouvez également suivre l’une des boucles proposées par le Bosland.
  • Point-nœud : #272
  • Parking : l’expérience cycliste est facilement accessible depuis le parking du domaine de Pijnven, Kiefhoekstraat 16, 3940 Hechtel-Eksel. Du parking, vous emprunterez la piste cyclable jusqu’au point-nœud #272. Il est strictement interdit de stationner le long de la route.

 

Le saviez-vous ?

Le poteau en fer du point-nœud 272 est une borne géodésique ? On en dénombre trois en Belgique : à Lommel-Kerkhoven, à Ostende et à Arlon. Ces points permettent de mesurer l’altitude et d’établir ensuite des cartes topographiques. La Belgique fut le premier pays au monde à présenter son territoire à partir de points hauts et de points bas.