De Heerdgang

Le « heerdgang » désignait autrefois le parcours emprunté par les bergers avec leurs moutons entre la place du Marché et les pâturages. Aujourd’hui, il s’agit d’une voie de communication ornée d’une belle fresque murale entre la Hertog Janplein et la Marktplein.

L’élevage de moutons jouait autrefois un rôle crucial pour Lommel. Ce n’est pas un hasard si les armoiries de la ville représentent deux moutons au pied d’un chêne. En 1480, le village comptait 30 330 habitants : 330 êtres humains et 30 000 moutons ! Dans la première moitié du 17e siècle, on recensait encore 18 000 moutons pour 3 000 âmes humaines. Bref, l’endroit idéal pour compter les moutons…